Mes coups de cœur sur l’île de Fuerteventura

Climat doux et ensoleillé, maisons blanches et jaunes sur fond bleu, cette terre désertique au milieu de l’océan nous a enchantés. Petit bonheur en ce mois de mars, une bonne dose de vitamines avant de commencer cette période de confinement. N’étant pas particulièrement amatrice de bronzette ou surfeuse, nous sommes partis à la recherche des coins les plus beaux, riches en paysages et culture. J’ai sélectionné pour vous mes coups de cœur afin que vous aussi vous puissiez rêver et voir l’authenticité de cette île des Canaries.

El Cotillo, le village de pêcheurs et sa côte sauvage

Au nord-ouest de l’île, El Cotillo est un petit village qui ne manque pas de charme. Imaginez une petite crique où vient s’engouffrer l’océan lors des marées hautes, jonchées de petites maisons blanches et bleues, des petites ruelles menant à une immense plage sauvage ou à un point de vue envoûtant. Le village est petit mais il est bon de s’y perdre des heures pour admirer les détails de chaque façades, ruelles et autres secrets. Parcourez les rues jusqu’à la tombée du soleil qui offre un spectacle magnifique sur la crique.

Vue sur le village El Cotillo
Dans le village, c’est l’heure de la sieste
El Cotillo et sa côte
Coucher de soleil sur le village

El Cotillo est aussi l’endroit où nous avons le mieux mangé à Fuerteventura. Notre coup de cœur gustatif est le restaurant de « la Vaca Azul », avec sa terrasse magnifique avec vue sur le coucher de soleil sur l’océan, sa cuisine succulente et son personnel très sympathique, on s’y attache très vite ! Nous avons adoré la paella de mariscos (fruits de mer) et la parillada de poissons. Coïncidence, il se trouve que le gérant est français. En tout cas il a su faire de ce restaurant un endroit très sympathique, avec un cadre hors pair et une cuisine canarienne authentique.

La Vaca Azul
Paella de mariscos

La Isla de Lobos, l’ile d’un autre temps

La Isla de lobos est le petit trésor protégé de Fuerteventura. L’entrée y est contrôlée, deux cents visiteurs par jour sont acceptés sur l’île chaque jour. Il est important de prévoir son excursion afin de faire la demande d’autorisation au plus tôt. Accessible depuis le port de Corralejo en water taxi dix minutes de traversée suffisent. Une fois arrivés sur l’île, nous avons opté pour un circuit de randonnée de deux heures qui nous permettait de faire le tour de l’île. Lors de cette randonnée nous avons pu découvrir le volcan de la Caldera, le phare de Martiño et une magnifique vue sur l’île de Lanzarote. Depuis le phare, une vue plongeante sur l’île de Lanzarote d’un côté, et de l’autre un paysage presque lunaire avec des petites collines sèches à perte de vue. À  chaque tournant du sentier s’offrait une vue différente. À l’arrivée dans les lagunes de Sansouire, après une longue marche dans les chemins arides, nous avons été époustouflés par la végétation dense, comme un oasis en plein désert.

Sur le sentier en direction du volcan
Vue sur Lanzarote depuis la Isla de Lobos
Les lagunes de Sansouire
Le paysage lunaire de la Isla de Lobos

 À la fin de cette randonnée riche en paysages, nous sommes arrivés à El Puertito. Un retour dans le passé avec son village de pêcheurs presque abandonné au bord d’un océan bleu azur, tout droit sorti d’une carte postale. Les randonneurs s’y reposent et les baigneurs plongent dans l’eau claire pour y voir des dizaines de poissons. Un petit restaurant appelé « chiringuito Lobos Antoñito El Farero » anime à lui seul l’île non habité, par sa bonne ambiance et ses repas traditionnels. Nous y avons mangé de très bonnes croquetas. Des locaux et touristes se retrouvent sur son pallier pour discuter et boire un verre ensemble. Une personne y jouait même de la guitare tout en chantant en castillan, de la bonne humeur émanait de ce petit coin de paradis, de quoi terminer notre journée sur de magnifiques notes.

La côte de la Isla de Lobos
Le village de El Puertito
El Puertito et son eau bleue azur

Betancuria, le village traditionnel

Les villages dans les terres de Fuerteventura sont de vraies pépites traditionnelles. Antigua, La Oliva et Betancuria, toutes trois anciennes capitales de l’île à leur grande époque valent le détour. Notre petite préférée est le village de Betancuria.

Petit village de maisons blanches et jaunes entourés de cactus et palmiers surplombé par une jolie église, il est agréable de se promener dans les rues de Betancuria. On peut flâner dans les boutiques de souvenirs ou bien encore boire un verre à « la sombra », bar ombragé par la végétation et entouré de cactus. Un petit ronmiel, liqueur traditionnelle des îles Canaries avant de repartir sur les routes magnifiques des terres de Fuerteventura.

Village de Betancuria
Eglise de Betancuria
La Sombra

Corralejo, sa route des dunes et sa promenade de bord de mer

Le bord de mer de Corralejo est le plus animé de l’île avec ses nombreux restaurants et bars. Une très bonne adresse de cocktails, le « Agua tiki bar » situé sur la promenade avec vue sur la mer, ce bar est très petit mais le choix de cocktails est varié et ils sont très bons. La décoration est atypique, ce qui en fait un coin plein de caractère.

Depuis le bord de mer de Corralejo, on a une très belle vue sur la Isla de Lobos et Lanzarote.

Bord de l’océan à Corralejo
Port de Corralejo
Vue sur la Isla de Lobos

Mais le plus magique à Coralejo, ce sont ses dunes. Des dunes d’un jaune époustouflant au bord de l’océan. La route des dunas de Corralejo est une des plus belles sur l’île. On tourne la tête à gauche et on peut admirer un volcan, la tête à droite c’est l’océan et à l’horizon l’île de los Lobos. De quoi nous donner envie d’emprunter cette route plus d’une fois.

Las Dunas de Corralejo
Sur la route de las Dunas

L’ile et ses plus beaux points de vues

Dans les terres ou au bord de l’océan, l’île regorge de magnifiques points de vue. Voici ma sélection pour vous en mettre plein la vue !

  • Ajuy et ses grottes

Ajuy est un ancien village de pêcheur sur la côte ouest, c’est de nos jours un lieu très prisé par les couples. En empruntant le chemin des grottes, on longe l’océan sur des falaises main dans la main au coucher du soleil, c’est là le charme romantique de Ajuy.

Le village d’Ajuy
Sur les falaise d’Ajuy, promenade romantique
Coucher de soleil à Ajuy
  • Les falaises de la Pared

Sur la côte ouest également, la Pared est un bord de mer rocheux où l’on peut regarder les vagues frapper les rochers. Un coin plus secret et plus difficilement accessible, seulement en escaladant les rochers, permet de voir les vagues s’engouffrer entre les roches. Un spectacle très jolie et plein de fraîcheur par les vagues qui retombent.

Coin secret de la Pared
Sur la plage de La Pared
  • Le phare del punto de la entallada

Le phare del punto de la entallada se situe en hauteur et offre une vue splendide sur l’océan. Le phare blanc avec des petits points marron est très beau et en contrebas un chemin nous emmène sur la pointe afin de pouvoir admirer au mieux de la vue sur l’océan et le phare.

Le phare del punto de la Entallada
  • Le Mirador Morro Velosa

Sur la route de Betancuria, le mirador Morro Velosa donne sur une vue plongeante sur les massifs montagneux de l’île et l’océan en fond.

  • Mirador Sicasumbre

Au retour d’Ajuy, nous nous sommes retrouvés par hasard au mirador de Sicasumbre. Beaucoup moins fréquenté que le Morro Velosa, mais plus impressionnant. Il faut marcher avant d’atteindre le point de vue qui est en fait un observatoire d’astronomie. La vue sur les montagnes sur 360 degrés est incroyable. Les couleurs sont magnifiques et on peut y apercevoir des chèvres en solitaire marchant à travers les sentiers.

Des paysages lunaires et désertiques, des côtes sauvages, une ambiance chaleureuse aux couleurs et aux aires de Cuba (de par son rhum traditionnel et ses maisons colorés) et des villages plein de charmes font de Fuerteventura une destination authentique en Europe. Si cette île plait déjà aux surfeurs pour les nombreuses vagues et aux touristes qui viennent faire du farniente sur la plage, cette île peut également conquérir le cœur des touristes en quête de paysages et de culture.

Anecdotes : parce que l’on a découvert des petites choses sur  place dont on souhaite vous parler.

  • Soyez sympas avec les serveurs, souvent ils vous offriront des chupitos de Ron miel à la fin du repas !
  • Faites attention à ne pas laisser traîner de la nourriture sur la plage, sinon des petits écureuils viendront les manger à votre place.

Les ratés : Parce qu’on ne peut pas réussir tout du premier coup, dans l’organisation des voyages, il arrive que l’on fasse des mauvais choix mais ne faites pas les mêmes !

  • Se loger à Caleta de fuste n’est pas forcément une bonne idée. Alors certes stratégique au niveau de l’emplacement sur l’île, mais ce n’est pas ce qu’on peut appeler la ville authentique. Village prisé par les allemands et les anglais, il faudra réviser un peu son anglais avant d’aller commander dans les bars. Bon le rhum coca à 2, 70 euros… c’est top ! Mais l’ambiance n’est pas vraiment celle qu’on attend des Canaries. Et pour manger typique, il ne faut même pas y penser.
  • Excursion en océan pour voir les dauphins avec Oceanarium Explorer. L’excursion qui dure deux heures n’a pas permis ce jour-là de voir des dauphins (bon on a vu tout de même une tortue de mer). Mais ce qui ne donne pas envie de le recommander c’est l’absence totale d’explications ou échanges avec les organisateurs qui donne un côté ennuyeux et surtout le mal de mer donné par le bateau de pêche… Très dommage.

Publié par cecemnz

En vacances ou en business, j’ai toujours une valise à mes côtés. 25 ans, 31 pays et des souvenirs que je ne peux plus compter ! Quand je ne suis pas au bout du monde, je suis dans ma tendre Provence natale ou dans ma ville de cœur la belle Lilloise.

3 commentaires sur « Mes coups de cœur sur l’île de Fuerteventura »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :