Road-trip en Jordanie

Le 7 mars 2019, sacs sur le dos, nous sommes partis à deux pour une aventure jordanienne de douze jours. Peu favorisé par sa position géographique, la Jordanie a su se préserver des conflits de ses pays voisins. Un égyptien que nous avons croisé l’a appelé « le havre de paix », c’est la terre des réfugiés de cette région du Moyen-Orient. Nous avons été très bien accueilli et ébloui par la richesse culturelle de ce pays. Tant d’histoire sur un si petit territoire. La Jordanie est riche par son passé religieux, notamment par son Mont Nébo ainsi que le lieu de baptême de Jésus. Elle est aussi marquée de ces anciennes civilisations : les Nabatéens à Petra et les Romains à Jerash. Ses paysages naturels extraordinaires : la mer Morte, la mer Rouge et le désert de Wadi Rum. Avec tous ses trésors, la Jordanie nous en a mis plein les yeux. Je vous laisse découvrir cela par vous-même.

Côté pratique, je vous conseille de prendre le Jordan Pass formule trois jours à Petra. Pour 100 euros, il donne l’accès à tous les sites touristiques incontournables de Jordanie et inclue le visa d’entrée. Je recommande également d’acheter une carte sim avec forfait internet en arrivant à l’aéroport afin d’avoir la navigation et le GPS à tout moment. Côté météo, début mars il faut savoir qu’il fait un peu froid dans le nord du pays (Amman et Jerash), nous étions en pull la journée et avec une doudoune fine le soir. Dans le sud et du côté de la mer Morte il fait déjà chaud avec des températures parfaites pour se mettre en maillot de bain.

Jour 1 : Amman et sa citadelle

Le premier jour, nous partons à la découverte d’Amman la capitale du pays. Avant de nous aventurer dans le centre ville, nous allons visiter le musée de la Jordanie afin de découvrir son histoire et sa culture. Le musée nous a appris beaucoup sur la situation politique actuelle du pays, les faits de sociétés (notamment la position de la femme et la jeunesse de ses habitants), les challenges liés à la sécheresse que le pays doit relever, l’utilisation des énergies renouvelables et l’histoire du pays à travers les époques. Je recommande vivement la visite de ce musée au début du voyage afin de mieux comprendre son environnement.

Musée de Jordanie

Nous partons ensuite vers les rues du centre ville. Celles-ci sont très animées, on parcoure les souks et on admire les mosquées avant de s’arrêter manger les meilleurs falafels de la capitale au restaurant Hasham où locaux et touristes s’y rencontrent. La ville d’Amman est très cosmopolite et très vivante, c’est une ville attractive dans la région du Moyen-Orient.

Dans les rues d’Amman
Les falafels du restaurant Hashem à Amman

Nous nous nous dirigeons ensuite vers la citadelle d’Amman. Sur le chemin, nous rencontrons un magnifique théâtre romain très bien préservé. À son époque romaine, Amman s’appelait Philadelphia et il reste d’ailleurs d’importants vestiges dans la ville.

Théâtre romain d’Amman

Nous marchons ensuite jusqu’à la citadelle et avons une belle vue sur la place du théâtre.

Vue sur le théâtre antique

Après quelques minutes de marche nous arrivons à la citadelle d’Amman. Les temples romains sont incroyablement bien conservés, nous en sommes agréablement surpris ! La citadelle d’Amman n’a rien à envier à l’acropole d’Athènes, bien au contraire, nous avons davantage apprécié la citadelle d’Amman. De là-haut, nous avons une vue magnifique sur la ville et ses sept collines. Nous prenons un café typique, le café turque avec de la cardamone avant de repartir.

Citadelle d’Amman

Jour 2 : La cité Romaine de Jerash

Nous louons une voiture pour commencer notre road-trip. Direction le nord pour aller voir la cité romaine de Jerash. Le trajet dure une heure, sur la route le paysage est vallonné et plutôt vert. Ayant déjà visité pas mal de villes romaines en Europe, nous ne portions pas grande attention à Jerash avant de la découvrir. Et pourtant quelle grande surprise à notre arrivée !

Nous rentrons dans la cité, passons la porte romaine et nous apercevons l’étendu de la cité. Une ville romaine toute entière préservée par le sable porté du sud du pays, des temples encore debout, un hippodrome, deux théâtres, un forum et des allées entières pavées. Nous restons bouches-bées face à ce spectacle grandiose. Nous explorons pendant plus de trois heures les recoins magnifiques de la cité. Dans l’hippodrome nous assistons au spectacle de « Roman army and chariot experience », une reconstitution des combats Romains et des courses de chariots par des cascadeurs (anciens militaires de l’armée Jordanienne reconvertis). Le spectacle tourné avec humour est très sympathique.

Dans la cité de Jerash

En milieu d’après-midi, nous prenons la route pour la mer morte avec déjà plein de belles images dans la tête. Jerash restera à nos yeux un incontournable de la Jordanie.

Jours 3 & 4 : La mer Morte et Wadi Mujib

En s’approchant de la mer Morte, le paysage devient désertique et la température monte. Après avoir croisé des chameaux sur la route nous arrivons à destination : l’hôtel Holiday Inn Resort Dead Sea. À notre arrivée, nous apprenons que nous sommes surclassés dans une chambre loft très grande (le voyage continue sur sa lancée !). La saison touristique étant basse à ce moment de l’année, les chambres ne sont pas toutes prises et le complexe n’est pas envahi de touristes.

Il y a deux magnifiques piscines et un accès à une plage privée. C’est avant tout la plage privée qui nous intéresse, étant donné que peu de plages sont accessibles sur la mer Morte et qu’il n’est pas bien vu de s’y baigner en maillot de bain. Nous allons donc prendre un bain dans la mer Morte. Avant d’y rentrer, le rituel est de mettre de la boue noire sur le corps (c’est la même boue qui est utilisée par les égyptiens dans le processus de momification). La boue durcit sur la peau comme de l’argile et dans l’eau de la mer cela fait l’effet bénéfique d’un gommage. L’eau est chaude et ce n’est pas un mythe : les pieds remontent à la surface quand on s’y allonge, c’est l’effet de tant de sel dans l’eau. D’ailleurs quand on en sort, le sel nous pique la peau, il faut vite aller se rincer ! De l’autre côté de la mer, on aperçoit les terres d’Israël à seulement quelques kilomètres d’ici. Non loin, il y a également le site où Jésus à été baptisé, nous manquons de temps pour aller le visiter mais j’ai eu des bons échos sur cette visite.

Après un bain salé, dans la mer Morte

Après une journée et deux nuits sur le bord de la mer Morte, nous partons un peu plus dans les terres voir les sources d’eaux chaudes. La route est tortueuse et monte beaucoup, petit à petit le paysage sur la Mer Morte devient spectaculaire. Nous sommes proche du Wadi Mujib, un canyon impressionnant. Cela dit, la période ne nous permet pas de nous y aventurer. Nous arrivons aux sources d’eaux chaudes et à notre hôtel Ma’in Hot Springs dans un superbe cadre. La vue de notre chambre est magnifique. L’eau des sources est très chaude, supérieur à 40 degrés. Nous sommes à -260 mètres en dessous du niveau de la mer, sur les bords de la mer Morte c’était -422 mètres, l’endroit le plus bas du monde !

Jour 5 : Aqaba et la mer Rouge

Après quatre heures de route en longeant la mer Morte, nous arrivons à Aqaba et sa mer Rouge. Le tour du centre se fait vite, nous passons devant le château d’Aqaba et la belle mosquée Sharif Hussein bin Ali. Nous continuons sur la promenade du bord de mer pour admirer le coucher du soleil sur la mer Rouge avec vue sur l’Egypte en face et Israël à l’est. Des potagers le long de la côte parfont cette vue.

Les potagers sur le bord de mer d’Aqaba
Mosquée Sharif Hussein bin Ali 

Nous dînons en terrasse du houmous, des beignets d’aubergine et du riz avec des feuilles de vigne accompagné d’une bière locale, la Carakale.

Le lendemain matin, n’ayant pas de petit déjeuner inclus à notre hôtel (au grand désarroi de mon compagnon), nous allons dans un restaurant local recommandé par notre hôte, la cafétéria Al Mohandes. Nous commandons un sandwich de falafels et un thé local, même s’il est seulement neuf heure du matin, nous faisons comme les locaux qui sont sur les tables environnantes. C’est assez original comme expérience matinale mais j’en garde un bon souvenir (lui, un peu moins).

Nous allons ensuite sur les plages du sud d’Aqaba, à seulement dix kilomètres de l’Arabie Saoudite. Les plages sont belles et presque déserte, l’eau sur la rive est bleue claire. Nous souhaitons faire du snorkelling, activité conseillée à cette endroit mais il y a un vent très fort et des touristes italiens qui viennent d’en faire nous le déconseillent. Étant donné les conditions, ils n’y ont pas passé un bon moment. Nous avons donc longé la plage à pieds et pris un café sur le bord.

Plage de la mer Rouge

Publié par cecemnz

En vacances ou en business, j’ai toujours une valise à mes côtés. 25 ans, 31 pays et des souvenirs que je ne peux plus compter ! Quand je ne suis pas au bout du monde, je suis dans ma tendre Provence natale ou dans ma ville de cœur la belle Lilloise.

5 commentaires sur « Road-trip en Jordanie »

  1. Quel bel article qui me fait rêver… J’avais prévu d’aller en Jordanie en novembre cette année, mais il y a un grand point d’interrogation, soit parce que Corona nous empêchera de voyager ou parce qu’à cause de la baisse de boulot due à la crise, en tant que travailleuse indépendante, le budget ne sera pas au RDV. Comme je compte partir seule et que je n’ai pas le permis, je vais prendre l’option circuit en petit groupe.

    Aimé par 1 personne

    1. Si ce n’est pas pour cette année, peut être l’année prochaine ! Et oui l’option circuit en petit groupe doit être très sympa aussi et je pense à prix abordable en Jordanie. Je recommande vivement ce pays en tout cas, un de mes plus beaux voyages !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :