Road-trip en Jordanie

Jours 6 & 7 : Le désert de Wadi Rum

Après la petite déception du snorkelling, nous partons vers un lieu incontournable de Jordanie: le désert de Wadi Rum. Nous arrivons après une heure de route dans notre camp aux portes du désert, le Hasan Zawaideh Camp. Nous sommes très bien accueillis par les bédouins qui gèrent le camp. Avant de payer, ils nous proposent de manger un bout et nous explique les excursions dans le désert possibles. Nous avons opté pour la découverte du désert en jeep au coucher du soleil. Après manger, nous nous installons dans notre tente bédouine. Il y a aussi un autre type de logement en format « bulle » mais la vue n’est pas beaucoup plus exceptionnelle. Nous préférons le côté traditionnel des tentes bédouines qui sont par ailleurs aussi bien équipés.

Nous partons par la suite en excursion en jeep. La vue est sensationnelle et les couleurs du désert sont magiques. Notre chauffeur nous arrête à un premier point de vue qui est l’endroit où le film « Seul sur Mars » a été tourné. Puis nous nous arrêtons sur une immense dune pour la grimper et admirer l’étendu du désert. Ensuite nous nous rendons au lieu le plus fréquenté du désert, l’endroit où a campé Lawrence d’Arabie. Nous sommes invités à boire un thé avant de continuer notre chemin. Enfin avant de rentrer au camp nous nous arrêtons en plein désert pour admirer le coucher du soleil. Un spectacle magnifique. Pour mieux se fondre dans le décor, un détournement d’un pull Quechua en chèche bédouin a très bien fait l’affaire.

Coucher de soleil dans le désert de Wadi Rum

Le soir nous dînons dans le camp. L’ambiance est super, les bédouins mettent de la musique traditionnelle et nous invite dans une tente pour boire un thé au coin du feu (il fait froid la nuit dans le désert). Nous gardons un merveilleux souvenir du désert de Wadi Rum qui en fait un de nos coup de cœur de la Jordanie.

Jours 8, 9 & 10 : la cité Nabatéenne de Pétra

Nous profitons encore du merveilleux paysage désertique de Wadi Rum avant de partir pour Pétra, à deux heures de route. Nous arrivons en fin d’après-midi à Wadi Musa où nous logeons. Pétra étant un site classé au patrimoine de l’UNESCO, nous ne pouvons dormir qu’à Wadi Musa. Nous dînons au Red Cave restaurant un mansaf délicieux, spécialité de Jordanie, le mansaf est de l’agneau avec une sauce au yaourt sur une crêpe très fine et du riz. Nous sympathisons tellement avec le serveur que nous revenons le lendemain au soir déguster du baba ghanoush (très semblable au houmous mais avec des aubergines) et des shawarmas.

Traditonnel Mansaf

Le lendemain nous allons découvrir pour la première fois Pétra. Nous sommes tellement impatients ! Nous entrons dans le centre des visiteurs et les échoppes de souvenirs où nous achetons au passage des fioles de sables de Pétra pour nos amis. Il faut marcher quelques kilomètres avant d’atteindre le début étroit et tortueux du siq (chemin à l’entrée de Pétra). Le siq fait durer l’attente avant de nous approcher du Trésor, qui est la porte si célèbre de Pétra. Nous profitons de la vue mais accélérons le pas pour découvrir au plus vite cette merveille. Après un dernier virage, nous apercevons enfin l’entrée dans la cité Nabathéenne. La porte est magnifique et les détails encore bien visibles. Même si nous ne sommes pas dans la période la plus touristique, il y a une forte affluence sur cette place.

Le Trésor de Pétra

L’instant est grandiose mais ne restez pas là. La cité a tant d’autres joyaux à vous montrer. Beaucoup de touristes restent concentrés devant le trésor et la place des temples très proche. Or la cité est vaste et si vous le pouvez il faut aller à la rencontre des autres vestiges plus inaccessibles, via des centaines de marche et de la randonnée. Nous voilà donc partis à l’ouest sur un premier chemin de randonnée avec des vues à couper le souffle.

Puis nous repartons pour un deuxième sentier de randonnée, celui qui mène au monastère. Le chemin est rude et monte beaucoup mais à l’arrivée la vue nous fait oublier ce long sentier sous le soleil brûlant. Nous buvons un thé pour profiter du moment (et un peu pour le laisser se reposer).

Le lendemain, nous passons de nouveau une journée dans Pétra pour faire le côté Est. Nous souhaitons ne pas rater un seul recoin du site magnifique mais nous ne savons pas encore que nous nous aventurons dans une partie du site sans sentier, recommandé seulement avec un guide… Pour les plus curieux, la suite de l’histoire se trouve dans la partie « les ratés », à la fin de l’article !

Avant de partir pour Kerak, nous allons faire un tour à Little Pétra. C’est un avant-goût très sympa de Pétra et ses constructions Nabathéennes, qui a le bénéfice de n’être que très peu fréquenté.

Jour 11 : Le château de Kerak

Nous voilà repartis sur la route du roi en direction de Kerak. Le château de Kerak est un château du temps des croisades, il est connu notamment dans le film « Kingdom of heaven ». Il est bien conservé et offre une belle vue sur les paysages aux alentours.

Nous passons la nuit au Cairwan Hotel, une auberge tenu par un couple de jordaniens très aimables. Le soir après le dîner, les hôtes nous offre une tisane à la cannelle excellente.

Jour 12 : Madaba et le Mont Nébo

Arrive déjà le dernier jour de notre voyage en Jordanie. Pour terminer en beauté, nous passons la journée à Madaba, ville ancienne connue pour ses mosaïques. Nous nous perdons dans ses rues pleines de charme, à la découverte d’églises et des sites archéologiques où d’anciennes mosaïques sont exposées.

Puis direction le Mont Nébo, le lieu où Moïse a aperçu la terre sainte pour la première fois.

C’est sur cette dernière vue nuageuse que se termine notre road-trip en Jordanie. Une aventure riche en culture, histoire et nature qui fait de ce voyage un des plus beaux que l’on ait vécu.

Anecdotes : parce que l’on a découvert des petites choses sur  place dont on souhaite vous parler.

  • Attention aux dos d’âne sur la route ! Il y en a absolument partout sur les routes de Jordanie y compris sur les autoroutes, et ils ne sont pas tout le temps indiqué. Nous nous sommes rendus compte de cela dès notre premier trajet pour Jerash et la carrosserie de la voiture de location a failli y passer !
  • À Petra, j’ai aperçu lors d’une de nos randonnées, un âne tout seul plutôt sauvage. Je me suis approchée pour le caresser mais je pense qu’il avait faim étant donné qu’il m’a attrapé la jambe avec ses dents ! Je n’ai pas eu trop mal mais j’ai été plutôt surprise de me faire mordre par un âne !
  • Nous nous sommes rendus compte que la Jordanie est un lieu de tournage de différents films. Mon compagnon a donc pris un malin plaisir de retracer certaines prises. La preuve en images (avec Indiana Jones et Transformers).

Les ratés : Parce qu’on ne peut pas réussir tout du premier coup, dans l’organisation des voyages, il arrive que l’on fasse des mauvais choix mais ne faites pas les mêmes !

  • J’avais très envie de faire du snorkelling si réputé dans la mer Rouge, mais le temps ne nous l’a pas permis. C’est bien dommage mais cela nous donne une bonne raison de retourner dans ce beau pays !
  • Partir en randonnée à l’est de Pétra sans guide ce n’est pas vraiment une bonne idée. Nous suivions ce que nous croyions être un sentier. Après avoir marché une heure sans touriste autour de nous, nous avons commencé à douter de mon plan, sauf qu’à cet instant nous étions déjà perdus. Par chance nous sommes tombés une demi-heure plus tard sur un guide avec une touriste allemande qui cherchaient également le passage dans les canyons. Il nous a expliqué qu’avec l’averse de la veille, le chemin était impraticable et qu’il cherchait l’itinéraire bis. Nous l’avons donc suivi et commencions à nous détendre. Après mainte tentatives de passage à l’intérieur et au dessus des canyons, le guide n’a pas non plus trouvé le chemin. À ce moment-là, nous avons aperçu des chèvres et un berger. Notre guide lui a demandé de nous indiquer le chemin, pour que finalement celui-ci fasse demi-tour avec la touriste allemande. Nous avons donc suivi le berger pendant un moment puis il nous a laissé avec rien d’autres que quelques explications pour trouver l’entrée du site. Notamment un « suivez les traces de pas des chèvres » qui nous a laissé un peu perplexe. Après quelques passages sinueux entre les roches, des aboiements attirent notre attention. Là où nous espérions tomber sur un local et ses chiens, il s’est avéré que ce n’était qu’un groupe six chiens sauvages, seuls, comme nous. Après une période de marche rapide (et nous assez inquiets), le soleil commençait à se coucher et nous n’étions toujours pas arrivés. Finalement nous avons aperçu au loin le chemin de l’entrée à Pétra et ses touristes ! Quel soulagement… Il a fallu redescendre et nous y étions, au moment où la nuit pointait le bout de son nez. Un touriste anglais nous ayant aperçu arriver du haut du canyon nous a demandé « vous avez pris un raccourci? » en rigolant, je lui ai répondu « un chemin différent oui, mais certainement pas un raccourci ». Nous avons donc fait un périple hors du commun et avec la chance d’avoir rencontré un guide et un berger, nous sommes arrivés avant la tombée de la nuit. Quelle aventure, nous en rigolons bien maintenant que c’est derrière nous (nettement moins quand nous y étions). Je recommande tout de même de faire cette randonnée qui est très belle, mais surtout, n’oubliez pas d’avoir un guide.

Publié par cecemnz

En vacances ou en business, j’ai toujours une valise à mes côtés. 25 ans, 31 pays et des souvenirs que je ne peux plus compter ! Quand je ne suis pas au bout du monde, je suis dans ma tendre Provence natale ou dans ma ville de cœur la belle Lilloise.

5 commentaires sur « Road-trip en Jordanie »

  1. Quel bel article qui me fait rêver… J’avais prévu d’aller en Jordanie en novembre cette année, mais il y a un grand point d’interrogation, soit parce que Corona nous empêchera de voyager ou parce qu’à cause de la baisse de boulot due à la crise, en tant que travailleuse indépendante, le budget ne sera pas au RDV. Comme je compte partir seule et que je n’ai pas le permis, je vais prendre l’option circuit en petit groupe.

    Aimé par 1 personne

    1. Si ce n’est pas pour cette année, peut être l’année prochaine ! Et oui l’option circuit en petit groupe doit être très sympa aussi et je pense à prix abordable en Jordanie. Je recommande vivement ce pays en tout cas, un de mes plus beaux voyages !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :